Accueil du site > Publications > Supplément du Bulletin monumental > Supplément BM Saint-Léonard-de-Noblat

Supplément BM Saint-Léonard-de-Noblat

Etudes d’architecture civile

Ville limousine située à l’est de Limoges, Saint-Léonard-de-Noblat est très connue pour son église collégiale romane et aussi pour le pittoresque de son paysage urbain et de son site. En 2010, une trentaine d’architectes élèves de l’École de Chaillot l’a investie lors de la semaine de terrain dite « Ateliers de Chaillot » : le site et ses moulins, leurs aménagements et transformations, l’urbanisme du bourg médiéval et son évolution durant les Temps modernes, les relations entre l’enceinte et le tissu bâti, l’évolution du parcellaire et du réseau viaire, et, enfin et surtout, les formes architecturales et les programmes de l’architecture civile, tels ont été les thèmes de leurs études et de leurs réflexions.

Le fondement en est le regard porté sur les édifices et leur environnement, puis le relevé in situ, en plans et coupes, mais aussi élévations et perspectives, avec une grande attention portée tant aux structures qu’au second œuvre, fonctionnel ou décoratif, et aux évolutions et pathologies des constructions. Restitutions graphiques et projets d’aménagement complètent une démarche analytique rigoureuse, qui éclaire la compréhension des architectures domestiques par une prise en compte des données géographiques, historiques, sociales et économiques.
Précédées par une mise en perspective donnant l’état de la recherche sur le sujet, trois monographies de demeures urbaines illustrent la nature de ces programmes civils, depuis le XIIIe siècle jusqu’au milieu du XIXe siècle, en mettant en lumière les processus de transformation des bâtiments les plus anciens sous l’effet de l’évolution des usages et des fonctions. Chaque monographie est aussi l’occasion d’éclairer plusieurs des aspects du vocabulaire architectural propre à Saint-Léonard, notamment durant les XIIIe-XIVe et les XVIIIe-XIXe siècles, périodes particulièrement fastes pour la ville.
Ces études sont un apport considérable à la connaissance scientifique de l’habitat urbain en Limousin et constituent aussi une base solide pour des projets de restauration conservatrice des édifices, dans toute l’épaisseur de leurs constituants, tant pour les façades que pour les intérieurs.
Ci-joint le bon de commande pour cet ouvrage :

PDF - 915.8 ko

haut de page