Accueil du site > Activités > Congrès archéologique > Congrès archéologique 2021 : Anjou (Maine-et-Loire)

Congrès archéologique 2021 : Anjou (Maine-et-Loire)

Du jeudi 9 au lundi 13 septembre 2021 (et mardi 14 sept.)

Illustration : cathédrale Saint-Maurice d’Angers (cliché Jujubier)

Congrès archéologique de France, 180e session

"Nouveaux regards sur l’architecture médiévale en Anjou"

INSCRIPTION
Ouverture des inscription prévue fin juin 2021

RENSEIGNEMENTS
Société française d’archéologie
Tél. 01 42 73 08 07 - Mobile 06 41 17 36 07
Courriel : contact[@]sfa-monuments.fr

PRÉSENTATION
La dernière édition du Congrès archéologique tenu en Anjou remonte à 1964. Jacques Mallet, André Mussat, Hubert Landais, Henri Enguehard ou encore René Crozet y avaient pris une large part. C’était il y a 57 ans. Depuis, le dynamisme de la recherche locale, les études accompagnant les chantiers de restaurations, ont donné lieu à des avancées significatives permettant d’appréhender beaucoup plus finement un patrimoine riche, particulièrement pour la période médiévale. Les approches traditionnelles ont bénéficié du développement des méthodes de datation et des apports de l’archéologie, en fouille ou appliquée aux parties conservées en élévation. Outre les connaissances sur les monuments ayant fait l’objet de recherches récentes ou en cours d’étude, le Congrès rendra compte d’avancées significatives dans des domaines transversaux tels que les couvrements voûtés, les décors peints, les ouvrages de charpentes…

L’élaboration du programme (coordination scientifique : E. Litoux, D. Prigent, E. Verry) a posé quelques difficultés du fait de la longue liste des sites potentiels. L’abbaye de Fontevraud et le château de Saumur, qui avaient donné lieu à des journées d’étude il y a quelques années, ont été laissé de côté pour cette édition. En revanche, la ville de Montreuil-Bellay ou des monuments comme le château de Baugé ou l’église Notre-Dame de Chemillé, peu ou pas traités en 1964, se sont rapidement imposés. Pour Angers, les fruits de recherches récentes sur la cathédrale (architecture, peinture, sculpture, vitraux) ou sur le château ont rendu incontournable la présentation de ces deux monuments majeurs.

Les visites de plusieurs sites permettront d’évoquer la période carolingienne en contexte laïque et religieux (salle comtale du château d’Angers, Saint-Martin d’Angers, église Saint-Pierre-et-Saint-Romain de Savennières...), ainsi que les changements qui s’opèrent au XIe siècle. Un autre axe présentera plusieurs chantiers majeurs du XIIe siècle (Notre-Dame de Cunault, Saint-Denis de Pontigné, Notre-Dame de Chemillé) et s’intéressera aux évolutions qui mènent à l’épanouissement du gothique de l’Ouest au début du XIIIe siècle, particulièrement bien représenté en Anjou. L’accent sera enfin mis sur les grands programmes de la fin du Moyen Age, engagés par les ducs d’Anjou (châteaux d’Angers et Baugé) et d’autres personnages de premier plan (châteaux de Martigné-Briand et de Montreuil Bellay, logis Barrault), tant en ce qui concerne les composantes défensives, résidentielles, que religieuses. Les fondations religieuses de la fin de la période médiévale seront abordées avec les visites de Notre-Dame de Béhuard et des églises collégiales Saint-Cyr-et- Sainte-Julitte de Jarzé et Notre-Dame de Montreuil-Bellay. Trois visites permettront de présenter quelques beaux exemples d’architecture hospitalière (hôpitaux Saint-Jean d’Angers et de Montreuil-Bellay, hôtel-Dieu de Baugé).

Le mardi 14 septembre, une journée optionnelle sous la conduite d’E. Vacquet et G. Massin Legoff permettra à celles et ceux qui le souhaitent de prolonger le congrès par une série de visites consacrées à des monuments du XIXe siècle reconstruits dans des styles dérivés de l’architecture médiévale, en particulier dans le style néo-gothique qui inspira nombres d’architectes angevins.

PROGRAMME

  • 1er jour, jeudi 9 sept. Ouverture du congrès à Angers avec conférence inaugurale
  • 2e jour, vendredi 10 sept. Angers  : cathédrale Saint-Maurice, palais épiscopal, château, abbaye Toussaint, logis Barrault, maisons canoniales de la cité, maison d’Adam
  • 3e jour, samedi 11 sept. Angers : hôpital Saint-Jean. Baugé  : vieille ville et château. Pontigné  : église Saint-Denis. Jarzé : collégiale Saint-Cyr et Sainte-Julitte
  • 4e jour, dimanche 12 sept. Montreuil-Bellay  : enceinte urbaine, hôpital Saint-Jean, château, collégiale Notre-Dame. Cunault  : prieurale Notre-Dame. Saint-Rémy-la-Varenne : prieuré
  • 5e jour, lundi 13 sept. Martigné-Briand : château. Chemillé : église Notre-Dame. Béhuard  : église Notre-Dame. Savennières, église Saint-Pierre et Saint-Romain
  • 6e jour, mardi 14 sept. (journée optionnelle /monuments du XIXe siècle) Brézé  : château, église Saint-Vincent. La Chapelle-sous-Doué : église Notre-Dame de la Chapelle. Chanzeaux  : château, église Saint-Pierre.

    Pour revenir au calendrier des activités, cliquer ICI

haut de page